[spectacle] Tout Offenbach ou presque…

timthumb

Une fois n’est pas coutume j’ai voulu aller voir un spectacle. Je me suis décidée au tout dernier moment parce que j’ai vu une affiche dans le métro. Oui, la pub sert bien à quelque chose. A part à la télévision je n’avais jamais été voir un opéra d’Offenbach. Ce spectacle n’est certes pas une des ses oeuvres, mais un bel hommage à ce grand musicien pas toujours reconnu à sa juste valeur.

tout-offenbach-ou-presqueTout Offenbach ou presque…

Après le triomphe de La Vie Parisienne, Alain Sachs nous propose de retrouver la troupe au complet pour une traversée ébouriffante de toute l’œuvre d’Offenbach. Afin d’abord et avant tout de réveler d’incroyables pépites injustement méconnues, sans oublier bien-sûr les airs incontournables inscrits dans nos mémoires. Tout ceci à travers une nouvelle intrigue aussi moderne que surprenante pour permettre à ces 13 artistes à la fois comédiens, chanteurs, danseurs et musiciens de nous révéler leurs fabuleux talents…

J’aime beaucoup Offenbach, je connais de lui surtout un feuilleton Les folies Offenbach avec Michel Serrault et ses différentes oeuvres scéniques comme La Belle Hélène, La Vie parisienne, La Fille du tambour-major ou Les Contes d’Hoffmann. J’avoue ne pas bien connaître le reste. Et même pour ces oeuvres-ci ce sont surtout des souvenirs d’enfance.

La moyenne d’âge dans la salle devait être de 70 ans à peu de choses près (à la louche), j’aurais pu dire 80 si il n’y avait pas eu quelques enfants. Apparemment, les trentenaires sont des extra terrestre ce soir là…

Je comprends le succès de cette pièce. On y retrouve l’humour et la bonne humeur des oeuvres d’Offenbach. J’ai aussi aimer cette mise en opposition des idées de son époque à lui face à nos propres idées du XIXe siècle (la femme, le mariage etc.).

J’ai été bluffer par les comédiens. Ils sont à la fois comédiens, chanteurs, musiciens, danseurs ! C’est impressionnant. Certes tous n’ont pas des voix parfaites, mais quand ont connait leur polyvalence on ne peut qu’être admiratif.

Les deux heures de spectacle passe vite, on rit, on tape dans ses mains, on sort avec une banane énorme. Ce sont surtout mes fesses (sur les sièges un peu dur) et mes genoux (dans ce si petit espace) qui ont eu mal en repartant, en tous les cas cela en valait la peine je me suis régalée !

Rendez-vous sur Hellocoton !

Tanja

Je suis tombée dans les animes et les mangas depuis toute petite. Mais depuis 1997 je me suis spécialisée dans la Jmusic sur divers média. Avant toute chose j'aime le rock sous toutes ses formes et je m'éclate en concert. Depuis peu j'ai acquis un doctorat en manga avec des chats.