Les loups de MAN WITH A MISSION à la Machine !

D80_1274-1

Pour mon site de Jmusic do-ko je suis tout d’abord allée à la conférence de presse du groupe japonais MAN WITH A MISSION jeudi soir. J’avoue je n’avais pas préparé de questions car j’avais déjà participé à une interview par mail avec Paoru. C’est dans une ambiance totalement intimiste que nous avons côtoyé le groupe durant une bonne demi heure. Ils m’ont bleffé, car même s’ils sont à fond dans leur concept de Loup/humain, ils savent aussi répondre de façon intelligente et c’est pas donné à tous les groupes que j’ai pu interviewer.

En tous les cas c’était vraiment sympa de leur part de faire cette conférence de presse car je n’avais pas eu se privilège en juillet dernier à JAPAN EXPO.

Dimanche après-midi, nous sommes donc allés à la Machine du Moulin Rouge, le nouveau nom de notre ancienne Locomotive qui a vu passer un grand nombre de groupes depuis des années. Elle a peu changer, quelques déco sur les murs, bar près de la scène et des rideaux. J’étais contente d’être là sur ma rambarde à un endroit où je pourrais sautiller à loisir sans trop déranger mon entourage. J’ai tout de même réussi l’exploit de me défoncer le genoux sur la barrière…

La salle est remplie à moitié, ce qui m’a surprise et un peu découragé je l’avoue. Que le visual kei s’écroule soit ! Mais que même des bons groupes Jrock ne fasse pas carton plein cela me vexe un peu. Bref, l’ambiance est au rendez-vous et les fans (dont certains japonais qui ont fait le voyage exprès) attente fébrilement l’arrivée de MAN WITH A MISSION.

C’est sur le titre Distance que le groupe débute son show. Comme à leur habitude ils mettent l’ambiance, Jean-Ken Johnny s’occupant de parler au public mélangeant anglais et japonais. DJ Santa Monica vient souvent sur le devant de la scène arranger le public et participer au show. Je suis tout de suite dans l’ambiance m’agitant dans tous les sens.

Ils sont déchaînes ! La température monte à chaque titres. Avec Smells like teen spirit, la géniale reprise de Nirvana, le public est en transe.

Le son est très bon, leur ingé son à fait du bon travail. On distingue vraiment bien la voix de Jean-Ken et Tokyo Tanaka. Pas de saturation et un seul larsen, on a entendu tellement pire ici même que c’est un vrai bonheur. Le seul soucis que j’ai pu noter ce sont les musiques additionnelle qu’on n’entendait pas assez. Ce qui peu rendre assez bizarre surtout sur des titres comme Distance.

D80_1172-1

Après le solo de batterie ils font une petite pause (bien mérité parce qu’ils doivent juste crever de chaud).

Pendant ce temps Saé et José (NOLIFE) envoient dans le public des lightstick et des T-shirt. Tout le monde est content ! Pour nous faire patienter leurs clips sont projeté sur l’écran derrière la scène. Pendant ce temps j’ai envoyé AG m’acheter un poster car j’ai appris qu’il y aurait des dédicaces juste après. Je chante et je fais la chorégraphie de Fly Again et Dance Everybody (heureusement je ne suis pas seule, un petit groupe de japonais est parfaitement synchrone avec moi :p A moins que ce soit l’inverse).

Le concert reprend avec Never Fxxkin’ mind the rules. Et je peux recommencer à sautiller comme un cabri. L’ambiance est électrique et la pause n’a pas couper les fans dans leur élan !
Emotions leur nouveau single était très attendu et repris avec entrain par la foule en délire. J’étais très contente pour Dance everybody car le public a bien suivit en apportant de quoi faire la chorégraphie de cette chanson à savoir faire tourner une serviette. Au Japon ils ont les serviettes flanquées au nom du groupe pour cela, nous nous avons dû improviser, mais le résultat était au rendez-vous !

Alors que Mash up the DJ! se termine ils quittent la scène, mais ce ne sera pas pour longtemps. Jean-Ken Johnny nous explique qu’ils sont très heureux d’être venu et qu’ils ont bien l’intention de revenir (et j’espère bien !), et qu’ils vont terminer avec deux titres et pas des moindre : Take me Home et surtout Fly again. Toute la salle reprend la chorégraphie balançant de droite à gauche ses bras. Tokyo Tanaka nous servant de coach.

Ils sortent à nouveau pour revenir une dernière fois avec From youth to death. C’est le moment de se dire au revoir, Spear Rib est le dernier à sortir de scène en nous faisant hurler GOOOOOOOOW comme de gentils loups !

En un mot c’était GENIAL !

Set list

Distance
Feel and Think
Don’t lose Yourself
Welcome to the new world
Smells like teen spirit (reprise de Nirvana)
Take What U want
Get off of my way
Scent of yesterday

Dr Solo

Never Fxxkin’ mind the rules
Bubble of life
Emotions
Dance everybody
Mash up the DJ!

Take me Home
Fly Again

Encore : From youth to death

IMG_6870-1

La musique d’attente s’interrompt, les lumières s’éteignent et l’on distingue en ombre chinoise les loups derrière le lourd rideau.

Après le concert, je décide donc de faire la queue pour la dédicace. C’est très rare que je participe à ce genre d’évènements. Déjà parce que je n’aime pas attendre, ensuite parce que je suis souvent présente en tant que journaliste et je n’ai pas trop le droit d’y aller. J’avais fais une exception pour Kagerou et Merry. J’ai assez peu de dédicaces chez moi j’en ai fais faire quelques unes pour mon ancien site. A JAPAN EXPO c’était Saeko et son mari qui m’avait aidé à faire dédicacer un de leur CD puisque nous n’avons pas droit aux dédicaces.

Après un petit moment de cafouillage, on fait un semblant de file d’attente. Je vois que les trois fans japonais qui étaient face à moi durant le concert ont récupéré une set list !!! Damned ! Je récupère mes trois mots de japonais (je comprends beaucoup mieux le japonais que je ne le parle). Ils ont tout de suite compris ce que je voulais et me tente la set list pour faire une photos \o/ Je les remercie vivement à grand renfort de courbettes. Le garçon a remarqué mon T-shirt de Maximum the hormones et me dit qu’il aime aussi \o/ Yeah !

Nous attendons une bonne demi heure avant de voir le groupe passer devant nous pour rejoindre une salle à l’étage. AG va m’attendre à la sortie alors que je monte les marches. Ça se passe très vite j’arrive ils se sont astucieusement placé comme sur le poster ce qui permet d’aller très vite. Je ne suis pas venue avec mes CD et la plupart des gens présents ont fait comme moi et on acheté un poster.

Le premier a signer est Kamikaze Boy qui nous sert la main (il a une bonne poigne d’ailleurs), ensuite c’est au tour de Spear Rib qui a une signature toute mignonne, puis c’est au tour de Tokyo Tanaka. Puis arrive le tour de Jean-Ken Johnny qui voit mon T-shirt (il a une bonne vue parce que j’avais mis mon manteau sur mes épaules à cause de la clim) et me dit « oh Maximum the hormones, great band » et il fait le signe du groupe *0* J’étais hallucinée, j’ai répondu assez bêtement « oui » en faisant le signe aussi… La dédicace se terminait avec DJ Santa Monica qui avait bien du mal avec son stylo arrivé en fin de vie.

Voilà, c’était terminé et je rejoignais AG à la sortie. Pffff j’avais mal partout, mais j’étais contente d’avoir passer une si belle soirée ! J’espère qu’ils reviendront parce que vraiment ça fait du bien 🙂

Rendez-vous sur Hellocoton !

Tanja

Je suis tombée dans les animes et les mangas depuis toute petite. Mais depuis 1997 je me suis spécialisée dans la Jmusic sur divers média. Avant toute chose j'aime le rock sous toutes ses formes et je m'éclate en concert. Depuis peu j'ai acquis un doctorat en manga avec des chats.

2 pensées sur “Les loups de MAN WITH A MISSION à la Machine !

  • 11 mars 2013 à 12 h 42 min
    Permalink

    Oui, c’était super comme concert. Je ne regrette pas du tout d’y être allée (bon, j’avais vachement aimé le show case de JE aussi).
    En effet, dommage que les tickets ne se soient pas super bien vendus.

  • 11 mars 2013 à 12 h 45 min
    Permalink

    c’est dommage en effet, mais on en a bien profité et eux on l’air d’avoir aimé donc c’est le principal ^^ !!

Commentaires fermés.