Lincoln du grand Steven Spielberg

Lincoln

Au cinéma j’ai deux genre fétiche fantasy/SF/fantastique (quoi ça en fait trois ? ah m’embêtez pas) et les films historique/biopic. Si je suis gâtée dans le 1er cas cette année, je le suis un peu moins avec le second. Ce film sur les derniers mois de la vie de Lincoln m’a tout de suite intéressé même si ces derniers années Spielberg a sorti d’aussi bons films que d’innommable bouses…

LincolnLincoln

Les derniers mois tumultueux du mandat du 16e Président des États-Unis. Dans une nation déchirée par la guerre civile et secouée par le vent du changement, Abraham Lincoln met tout en œuvre pour résoudre le conflit, unifier le pays et abolir l’esclavage. Cet homme doté d’une détermination et d’un courage moral exceptionnels va devoir faire des choix qui bouleverseront le destin des générations à venir.

Heureusement Lincoln est un bon cru ! Pour peu que vous aimiez les long discours et les pourparlers politique. Sinon vous risquez de vous ennuyer. Il faut venir accompagné de son cerveau, ne pas avoir envie de dormir et ne pas penser à ce qu’on va acheter pendant les soldes car vous risqueriez de perdre le fil !

Ne connaissant que le strict minimum sur ce grand monsieur c’était une belle occasion d’en savoir plus. Pour cette adaptation du livre de Doris Kearns Goodwin, il se concentre sur les 4 derniers mois de la vie du Président lorsqu’il lutte pour faire passer le 13e amendement avant la fin de la guerre. J’ai vraiment adoré voir l’envers du décors, plonger dans l’arène et participer aux débats (qui m’ont d’ailleurs fait penser à d’autres débats sur l’égalité se déroulant chez nous en ce moment). C’est prenant, on se demande comment ils sont arrivés à leur fin avec tant d »obstacle à franchir ! Ce n’était pourtant que le début d’un long combat pour la communauté noire.

On découvre plusieurs facettes de ce grand président (dans tous les sens du terme il fait tout de même 1 m 93 !) l’homme politique, mais aussi le chef de famille, et cet homme attachant toujours près à raconter une anecdote ou une petite histoire. Daniel Day-Lewis en fait une interprétation exceptionnelle. Il s’est beaucoup documenté avant l’incarner. Autre belle performance celle de Tommy Lee Jones dans le rôle de Thaddeus Stevens. Sally Field nous fait oublier Brothers & Sisters grâce à son interprétation écorchée vive de la femme du président.

La musique de John Williams se fait discrète, pas de grande envolée lyrique, elle ne fait qu’appuyer certains passages dramatique. Mais on reconnait malgré tout sa patte.

Lincoln est un très bon film mais ne pensez pas y trouver de l’action elle n’est présente que lors de la scène d’intro. Le coeur de l’histoire se trouve ailleurs dans les tractations et l’entêtement d’un homme à en libérer d’autres.

Note : 18/20

Tanja

Je suis tombée dans les animes et les mangas depuis toute petite. Mais depuis 1997 je me suis spécialisée dans la Jmusic sur divers média. Avant toute chose j'aime le rock sous toutes ses formes et je m'éclate en concert. Depuis peu j'ai acquis un doctorat en manga avec des chats.