Les cinq légendes ou faire le plein de rêves

20319906.jpg-r_640_600-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-xxyxx

J’avais le choix entre Les Cinq légendes ou Les mondes de Ralph, je ne savais pas lequel choisir. Ayant plus lu de bons retours du le premier je me suis laissée tenter. C’est donc sans 3D et en VF que nous sommes allés voir ce film d’animation des studios Dreamworks.

!! Attention spoilers !!

Les cinq LégendesL’aventure d’un groupe de héros, tous doués de pouvoirs extraordinaires. Emmenées par Jack Frost, un adolescent rebelle et ingénieux, ces cinq légendes vont devoir, pour la première fois, unir leurs forces pour protéger les espoirs, les rêves et l’imaginaire de tous les enfants.

Rassembler cinq grands noms du folklore rattaché à l’enfance pour en faire des gardiens sachant combattre, il fallait oser. Faire du Père Noël un russe tatoué et maniant le sabre il fallait oser aussi et le résultat est plutôt réussi. Conte de Noël se déroulant à Pâques, Les cinq légendes synthétise les attentent des petits et des grands : de l’action, de l’humour, du rêve, de l’espoir et de belles images.

Les enfants dans la salle pourtant peu enclin à rester en place au début de la séance, sont restés scotchés à l’écran le reste du temps happé par l’histoire. Pari réussi de ce côté-là, et le constat est le même du côté des adultes. On en ressort ravi les yeux pleins d’étoiles. Nous avons aussi beaucoup rit ce qui ne m’était pas arrivée depuis fort longtemps au cinéma. Plusieurs running gag (les lutins, les yétis) émaillent le film sans l’alourdir. Le clin d’oeil sur la « petite souris filiale français de la fée des dents » m’a beaucoup plu.

Je n’ai qu’une hâte le revoir en VO quand le DVD sortira. Oui, car un dessin animé à Noël dans mon ciné de quartier c’est en VF. Cette dernière n’est pas mauvaise, mais c’est toujours sympathique d’entendre ce qui a été fait en VO le cast étant plutôt bien pourvu : Jude Law, Alec Baldwinou encore Hugh Jackman en Bunny. Notons que la voix française de la fée des dents n’est autre que Nolwenn Leroy que j’apprécie beaucoup et qui se débrouille très bien dans le rôle de doubleuse.

La musique porte littéralement le film. Elle donne sa force aux combats et toute sa délicatesse aux moments plus tendres. Alexandre Desplat signe une nouvelle fois une BO remarquable.

Son succès n’est pas démérité et je vous invite à aller le découvrir en salle pendant les vacances de Noël pour prolonger l’esprit des fêtes de fin d’année.

Rassembler cinq grands noms du folklore rattaché à l’enfance pour en faire des gardiens sachant combattre, il fallait oser. Faire du Père Noël un russe tatoué et maniant le sabre il fallait oser aussi et le résultat est plutôt réussi. Conte de Noël se déroulant à Pâques, Les cinq légendes synthétise les attentent des petits et des grands : de l’action, de l’humour, du rêve, de l’espoir et de belles images.
Les enfants dans la salle pourtant peu enclin à rester en place au début de la séance, sont restés scotchés à l’écran le reste du temps happé par l’histoire. Pari réussi de ce côté-là, et le constat est le même du côté des adultes. On en ressort ravi les yeux pleins d’étoiles.
Je n’ai qu’une hâte le revoir en VO quand le DVD sortira. Oui, car un dessin animé à Noël dans mon ciné de quartier c’est en VF. Cette dernière n’est pas mauvaise, mais c’est toujours sympathique d’entendre ce qui a été fait en VO le cast étant plutôt bien pourvu : Jude Law, Alec Baldwinou encore Hugh Jackman en Bunny.
La musique porte littéralement le film. Elle donne sa force aux combats et toute sa délicatesse aux moments plus tendres. Alexandre Desplat signe une nouvelle fois une BO remarquable.
Son succès n’est pas démérité et je vous invite à aller le découvrir en salle pendant les vacances de Noël pour prolonger l’esprit des fêtes de fin d’anné

16/20

Rendez-vous sur Hellocoton !

Tanja

Je suis tombée dans les animes et les mangas depuis toute petite. Mais depuis 1997 je me suis spécialisée dans la Jmusic sur divers média. Avant toute chose j'aime le rock sous toutes ses formes et je m'éclate en concert. Depuis peu j'ai acquis un doctorat en manga avec des chats.

6 pensées sur “Les cinq légendes ou faire le plein de rêves

  • 19 décembre 2012 à 15 h 11 min
    Permalink

    oh je veux le voir (oui ce coup ci j’ai lu même avec l’avertissement de spoilers !)

  • 19 décembre 2012 à 15 h 15 min
    Permalink

    oh c’est mal ! Mais j’espère que tu vas aimer ce film 🙂

  • 19 décembre 2012 à 15 h 29 min
    Permalink

    Très chouette film ouais, très beau, avec pour moi aussi un vrai coup de coeur pour les clins d’oeil, les running gags et l’excellente BO !

  • 19 décembre 2012 à 16 h 18 min
    Permalink

    Idem dans la salle où je l’ai vu, il y avait beaucoup d’enfants et pas un n’a moufté pendant le fim, ils étaient tous captivés!
    Et dès la fin, un gamin pas trop loin de nous, dans les 10 ans, s’est exclamé » c’était troooop cooool » ^___^

    Je suis loin d’être une adepte des films de Dreamworks mais la j’ai été plus que conquise, je suis même retournée le voir!
    L’humour n’est pas lourd, l’émotion n’est pas too much, ça ne prend pas les enfants pour des imbéciles, et les personnages, tous attachants, ne sont pas du tout caricaturaux, ça change!

    Pour ma part mention spéciale au Père Noël, pour moi qui n’y ai jamais cru si on me l’avais présenté comme ça j’aurais adhéré direct 😉
    Et les Yétis <3<3<3

  • 19 décembre 2012 à 16 h 26 min
    Permalink

    Ah oui le Père Noël est extra !! Je lui aurais bien donné un verre de vodka mais c’est pour les enfants :p
    Un bluray qui fera parti de ma collec dans quelques mois !

  • 19 décembre 2012 à 16 h 33 min
    Permalink

    J’ai vraiment envie de le voir (comme le hobbit d’ailleurs), il va falloir attendre le début d’année, pour voir tout ça, ça va permettre de bien commencer l’année.

Commentaires fermés.